Le shiatsu

Le shiatsu est une technique de massage issue de la médecine chinoise appelée aussi digipression

Cette technique consiste à presser avec les doigts sur des points précis ou méridiens du corps pour dénouer, stimuler ou disperser les énergies qui s’y trouvent bloquées.
Ces blocages entraînent des dysfonctions qui, passant souvent inaperçues au début, risquent d’évoluer vers une maladie ou des problèmes locomoteurs.
Le shiatsu a donc un effet préventif car en restaurant l’ensemble des fonctions physiologiques il stimule et renforce le système immunitaire.
Ses effets sont mécaniques et physiologiques.
Une tension musculaire, même bénigne, provoque une douleur.

Il restaure  la mobilité du sujet âgé.
Chaque méridien étant associé à une fonction psychologique, le shiatsu est régulateur de toute manifestation de déséquilibre telle qu’agressivité, peur, stress, etc.

Sur un plan physique, le dos du cheval est constamment sollicité, or c’est justement sur le dos que se trouvent  les points SHU.

Ce sont des points qui partent du garrot et qui se terminent au sacrum. Ces points ont une importance capitale en médecine chinoise car ils correspondent soit à des organes   (poumon, foie, estomac etc.), soit à des lieux stratégiques (point du diaphragme, du péricarde, du vaisseau gouverneur, etc.)
Ces points se trouvent aussi sur les ganglions de la chaîne sympathique para – vertébrale.

Quand on sait qu’une lésion à un niveau quelconque du rachis entraîne automatiquement une réaction inflammatoire et une compression des fibres nerveuses de la zone, on comprend l’utilité de cette technique qui, agissant pressions par pressions sur tout le rachis, rééquilibre instantanément le niveau lésé.